Photo de Monsieur François Dubuisson

François Dubuisson

Décédé le 25 décembre 2021 à l'âge de 81 ans
Photo de Monsieur François Dubuisson
François Dubuisson
Décédé le 25 décembre 2021 à l'âge de 81 ans

Cérémonie civile

location_on
Crématorium de Nimes - Gard
490 Rue Max Chabaud
30000 Nîmes
lundi 03 janvier 2022 à 15h00
groups

Message de la famille

Chère famille, chers amis,

C'est avec une grande tristesse que nous vous annonçons le décès de François Dubuisson survenu samedi 25 décembre 2021 à Aigues-Vives.

Cet espace privé est destiné à recueillir vos condoléances ou le souvenir d’un moment passé.

Merci pour vos pensées.

map

Déroulé des obsèques

  • 1

    Repos en salon funéraire

    location_on
    Salon Mésange - Chambre Funéraire Ponsy
    220 Chemin de la Grande Liquine
    34400 Lunel
    Du lundi 27 décembre 2021 à 10h30 au lundi 03 janvier 2022 à 14h00
  • 2

    Cérémonie civile

    location_on
    Crématorium de Nimes - Gard
    490 Rue Max Chabaud
    30000 Nîmes
    Le lundi 03 janvier 2022 à 15h00
  • 3

    Crémation

    location_on
    Crématorium de Nimes - Gard
    490 Rue Max Chabaud
    30000 Nîmes
    Le lundi 03 janvier 2022 à 15h30

Rendez hommage à M. DUBUISSON

Plantez un arbre du souvenir

Arbre du sourvenir
volunteer_activismUn hommage durable et symbolique
publicPréservation de l’environnement
Locale, drapeau de la France Planté en France dans le respect de l’écosystème local

Faites livrer des fleurs à la famille de M. DUBUISSON

Bouquet de deuil Empathie
storefrontPartenariat avec un artisan fleuriste local
volunteer_activism0,50€ reversés à Alzheimer France par bouquet
local_shipping Livraison à l’adresse de votre choix
menu_book

Hommages

Conservez un souvenir des hommages rédigés dans un beau livre

Exemple de livre hommage
Le livre hommage met à l'honneur les différents messages et photos partagés sur cet espace avec une mise en page élégante.

31 hommages ont été rendus

  • Elodie Moreau
    Il y a 1 an

    Cédric, Nathalie et Elodie, souhaitons à Jeanine, Franck et Boris nos sincères condoléances. François restera dans nos souvenirs.

    0 personne(s) aime cet hommage
  • Sasha Garbi
    Il y a 2 ans

    Cette nouvelle m’a touchée au plus haut point. Je suis près de vous par la pensée faute de ne pas pouvoir me rendre aux obsèques.

    0 personne(s) aime cet hommage
  • Franck
    Il y a 2 ans

    Papa jeune

    Souvenir de Monsieur François Dubuisson par franck
    0 personne(s) aime cet hommage
  • Franck
    Il y a 2 ans

    Photo famille avec les Moreau

    Souvenir de Monsieur François Dubuisson par Franck
    0 personne(s) aime cet hommage
  • Franck
    Il y a 2 ans

    Francois jeune

    Souvenir de Monsieur François Dubuisson par franck
    0 personne(s) aime cet hommage
  • Jeanine
    Il y a 2 ans

    François, Papa, Plus jamais je n’entendrais ta voix, quêter un petit service. Plus jamais je ne verrais tes yeux s’éclairer à l arrivée d’un met délicieux. Plus jamais t’a main ne tiendra la mienne. Plus jamais tes jambes ne graviront l escalier descendant au jardin. Plus jamais aucun conseil pertinent ne sortira de ta bouche. Plus jamais nous ne pourrons t approcher et faire corps autours de toi pour nous nourrir de ta chaleur. Seul le silence répondra à nos appels. Mais nous sommes là réunis ce jour autours de toi, ta famille, tes enfants, tes amis pour te dire qu’on t aime, qu on t aimera toujours, que tu nous manqueras toujours et que toujours nous saurons te retrouver grâce aux bons moments passés auprès de toi. Nous ne te perdrons pas.

    Souvenir de Monsieur François Dubuisson par jeanine
    0 personne(s) aime cet hommage
  • Franck
    Il y a 2 ans

    Mon pére Mon pére etait un homme intégre avec le sens de la droiture et de l'honnéteté. Un héritage sans doute de famille. C était également un trés bon technicien qui en faisais aussi un peu trop lorsqu il nous enseignait son savoir, Je me souviens que je décrochais toujours avant la fin perdu par les explications techniques, Il etait fier de nous et nous a toujours aidé et soutenu dans nos projets et dans toutes nos difficultés de façon généreuse et pragamatique. Il avait en cela un vrai sens de la famille. Il ne suportais pas le bruit des enfants et je me souviens que nous essayions de jouer a voix basse sans succés jusqu à l'entendre crier car mon pére c était aussi une grande gueule, Il aimait défendre ses opinions et cela avec d autant plus de vigueur que la table était bonne, C était un trés bon vivant qui m'a transmis l amour de la bonne cuisine même s'il ne suportais personne dans son espace à ce moment. Alors pour tous ces moments merci papa, Nous sommes tous le mailon d'une chaine dans un espace qui n a pas de temps. Tu seras toujours avec nous et meme si la roue tourne, sachons profiter du peu temps qui nous est imparti,

    Souvenir de Monsieur François Dubuisson par franck
    0 personne(s) aime cet hommage
  • Boris
    Il y a 2 ans

    Hommage à papa Je voulais commencer par remercier toutes les personnes ici présentes, famille, amis et proches, réunies pour rendre un dernier hommage à mon père. Merci pour votre présence, merci pour votre soutien. C’est à lui que je voulais m’adresser et par ce biais de lui dont je voulais vous parler. Papa, Quelle enfance as-tu eu, je me le suis souvent demandé. Quand je puise dans mes lointains souvenirs de vacances passées là –haut, en Seine et Marne, c’est une impression d’austérité qui émerge. Né dans une famille ouvrière, à Souppes-sur-Loing, peu avant l’occupation, tu étais peu causant sur le sujet, ne l’abordant principalement qu’à travers tes amitiés, dont certaines se sont manifestées une dernière fois, récemment. Professionnellement, tu as réussi dans l’industrie. De simple électricien tu t’es hissé à un poste de haut responsable du terminal méthanier de Fos-sur-Mer. C’est à force de travail, de rigueur et de persévérance que tu y es parvenu. Je ne sais trop si le désir d’enfants faisait partie de ton projet initial, je pense que notre présence en ce monde, à mon frère et à moi, fut plutôt l'aboutissement d'une volonté maternelle. Tu fus néanmoins heureux de nous avoir, j’en suis certain. Cartésien dans l’âme et incorrigible pragmatique, tu nous as appris la primauté de la raison sur toute forme de passion. Tu nous as inculqué le sens de la droiture républicaine et de l’honnêteté, la prévalence de l’intérêt général sur les intérêts particuliers, du citoyen sur l’individu, de l’acte sur le verbe. J’ose espérer faire partie des gens de bonne volonté, cela je te le dois. La solidarité était aussi une valeur qui te tenait à cœur ; je te revois nous expliquer ta satisfaction de payer tous les mois pour tous ceux qui nécessitaient des soins, tout en espérant ne jamais avoir besoin d’en bénéficier en retour… sur ce dernier point tu ne fus pas exhaussé, et c’est bien la solidarité nationale qui fut mise à contribution ces dix dernières années pour te garder parmi nous. Mais pas que. Je veux rendre ici un autre hommage, à notre mère cette fois, qui par dévotion et abnégation a porté notre père à bout de bras durant tout ce temps. Non, le Christianisme, la religion de l’amour et du don de soi, n’est pas éteint chez nous. Un Christianisme non plus de culte mais de culture. J’en perçois, à travers tes années de sacerdoce, maman, tout l'héritage. Grâce t’en soit rendue, maman. Je voulais aussi chaleureusement remercier mon frère Franck et ma belle-sœur, Eva, qui ont, malgré la douleur, trouvé la ressource de saisir à bras le corps démarches et formalités inhérentes aux événements. Eva, Franck, vous avez été nos deux piliers dans cette épreuve, à ma mère et à moi. Papa, où es-tu désormais ? Es-tu seulement encore ? L’éducation que tu m’as prodigué me laisse bien démuni face à ton départ. Mais tout comme il y a une différence entre culte et culture, il y a une différence entre croire et espérer. Alors j’espère de toute mon âme que tu es quelque part, papa, serein et libéré. Et puis, pour clôturer ces adieux, il y a ces mots que nous ne nous sommes jamais dits, par pudeur, par retenue. Des mots simples pourtant, mais si durs à prononcer. Rien de grave, papa, il n’y a point d’amour paraît-il, seulement des preuves d’amour. Et des preuves, avec mon frère, nous en avons eu à foison. Nous avons déploré il y a peu, du côté de ma mère, la perte de notre oncle Jacques, notre Grand Jacques familial. C’est à un autre Grand Jacques, celui que nous écoutions autrefois dans l’autoradio à cassette, quand nous montions sur Aigues Vives, que je confierai la tâche de chanter ces mots là. En hommage à notre père… (« Quand on n'a que l'amour » de Jacques Brel)

    Souvenir de Monsieur François Dubuisson par boris
    0 personne(s) aime cet hommage
  • Angus dubuisson
    Il y a 2 ans

    Papé ou François étais un grand homme , gentil, gênêreux et je regrette de ne pas pu mieux le connaître

    0 personne(s) aime cet hommage
    La famille de François
    Il y a 2 ans
    Je vous remercie pour vos petits ou grands mots, vos Sms vos messages , vos fleurs ou votre présence lors de ce moment difficile. Votre soutien nous a été à tous très précieux . En souhaitant vous revoir dans d autres circonstance. Bise à tous. Famille Dubuisson
  • Robert LUCIANO
    Il y a 2 ans

    François fut un des piliers du terminal méthanier de Fos Tonkin, un de ceux sur qui on pouvait compter en toutes circonstances. Ses compétences professionnelles, son sens des relations humaines, son autorité naturelle ont fait de lui un des meilleurs animateurs de ce collectif de travail. Il avait à coeur l'accomplissement de chacun dans le dévouement au service public du gaz. Je garderai toujours en moi le très bon souvenir des moments que nous avons ainsi partagés.

    0 personne(s) aime cet hommage
    La famille de François
    Il y a 2 ans
    Je vous remercie pour vos petits ou grands mots, vos Sms vos messages , vos fleurs ou votre présence lors de ce moment difficile. Votre soutien nous a été à tous très précieux . En souhaitant vous revoir dans d autres circonstance. Bise à tous. Famille Dubuisson
send

Prévenir les proches

local_florist Faire livrer des fleurs